Le traditionnel Vide -Grenier

De livres et beaux objets

Qui a eu lieu le dimanche 26 juin devant l’église de Bézenac

A été un franc succès

Les objets en vente ayant été donnés par les membres et leurs amis, la totalité de la recette de plus de 2000 Euros vient s’ajouter aux fonds déjà récoltés pour la rénovation de l’’église et à la sauvegarde du petit patrimoine de la commune.

Non seulement nous avons récolté des fonds, mais nous avons aussi fait visiter notre église par plus d’une centaine de visiteurs, croyants ou pas, qui ont tellement apprécié l’harmonie, la belle simplicité, le côté vivant de cet édifice qui est le cœur de notre bourg, qu’ils ont contribué à la faire vibrer un peu plus en allumant de nombreux cierges.

Il reste à remercier les nombreuses aides bénévoles qui ont contribué au succès : nos amis qui veillent sur Redon Espic, les membres de l’association qui ont assuré une divulgation de bon goût par des panneaux artistiques, les amis de nos amis qui on offerts de très beau objets à la vente, les membres qui ont joué les vendeurs toute la journée de dimanche, le Conseil Municipal qui nous a soutenu, le curé de la paroisse qui nous a ouvert son église.

Rendez-vous l’année prochaine, le dernier dimanche de juin, pour un nouveau vide-grenier.



Après le succès des brocantes de 2013, 2014 et 2015...

L’Association

Les Amis

de Bézenac

Vous invite à son traditionnel

Vide -Grenier

De livres et beaux objets

Le dimanche 26 juin de 9h à 18h

Devant l’église de Bézenac

Les objets en vente ayant été donnés par les membres, la totalité de la recette sera encaissée par l’Association qui œuvre à la rénovation de l’’église et à la sauvegarde du petit patrimoine de la commune.

Aussi

Faites-vous plaisir

Et contribuez du même coup à la Restauration de l’église de Bézenac





Une villa gallo-romaine au lieu-dit Coustaty

A l'occasion d'une vente de terrain, des sondages ont révélé la présence d'une villa gallo-romaine dans le périmètre du lieu-dit Coustaty dans la plaine de la Dordogne. Le tracé du chemin de fer à la fin du 19ème siècle avait déjà traversé le lieu, mais personne à l'époque n'avait donné beaucoup d'importance à ces vestiges. Les anciens, pourtant le savaient. L'association des Amis de Bezenac va suivre avec attention les prochaines étapes de mises à jour de cette importante découverte.

Choisir une solution pour notre église

Après que l'architecte, Mme Gaëlle Duchesne nous ai présenté les conclusions de l'étude qu'elle a effectuée sur l'église, il nous fallait choisir entre les deux solutions proposées;

Pour cela nous avons examiné le remarquable travail fait par Mme Duchesne que chacun pourra consulter en cliquant ici

En résumé,

- Solution 1: faire tomber la voute et les enduits XIXeme et revenir au plafond en bois et aux enduits neutres,

- Solution2: restaurer la voute et les enduits dans leur aspect XIXeme

Une réunion a dons eu lieu à la mairie sous la présidence de M. Marty, maire de Bezenac, en présence de M. Rochas, Architecte des Bâtiments de France, de Mme Gaëlle Duchesne, architecte pressentie,de M. Nicolas Breuil, chargé de mission de la Fondation du Patrimoine, me Mme Anne Becheau, historienne, de Monsieur l'abbé curé de Bezenac, de Mme Faye, adjointe au maire, et des membres du Bureau de l'Association des Amis de Bezenac.

Mme Duchesne ne cache pas sa préférence pour l'option 2.

M. Rochas développe les avantages de cette solution qui correspond mieux aux accords de Venise sur la restauration du patrimoine qui veut que l'on restaure dans la dernière configuration. Il explique également que de tote façon les ajouts du XIX ne pourront être effacés (entrée, fenêtres etc..) et que le plafond de bois n'est que du XVIIème ou XVIIIème et ne présente aucun trait remarquable.

Mme

Mme Béchaud explique qu'elle a changé d'avis car elle remarque qu'aucune autre église de la région ne possède un décor XIX de ce type et que ce décor est donc une originalité à conserver.

M. le curé se prononce pour la suppression de la voute et le retour au plafond de bois dans l'esprit d'origine de l'église.

Mme Guiot se prononce aussi pour l'abandon de la voute et le retour à une grande simplicité plus en accord avec  la spiritualité.

Mme Edith Carves opte pour la restauration de la voute

Mme Françoise Carves préfère revenir à la solution du plafond de bois

M. Jach se range du côté des partisans du plafond de bois

M. Sapin-Lignières explique qu'il sera plus facile d'intéresser d'éventuels sponsors sur la version XIXème qui est originale

Mme Faye défend la préservation de la voute XIXème

M, Marty est plustôt favorable au retour au plafond de bois qui est plus économique

Après que chacun ait donné un avis circonstancié sur les avantages et les inconvénients de chaque solution, la majorité des présents est donc en faveur du maintient en l'état du XIX malgré son coût plus élevé. Ces solutions seront bientôt présentées au Conseil Municipal

M. le Maire nous a fait part de la promesse d'une subvention de 16500 € pour le premier semestre 2014 dans le cadre du contrat Etat/Région.

M. Breuil a fournit à M. Le maire le formulaire de demande de convention avec la Fondation du Patrimoine. Cette convention entre la Mairie, l'Association et la Fondation du Patrimoine permettra dès 2013 que les dons passent par la Fondation de manière à bénéficier de la défiscalisation.

 

Tout de suite
pour contribuer à la restauration

du patrimoine du village


 

Visiteurs

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre des Amis de bezenac

 

Tout de suite
pour contribuer à la restauration

de l'église du village

Réalisation © Abscisse