26 juin 2019: après plus d'un an de travail par cet amateur passionné qu'est monsieur Dominique Buridant, l'harmonium, qui était dans un état desespéré, est enfin en place et Bruno de Saint Exupéry se propose de nous en faire entendre les belles sonorités lors de la prochaine messe samedi 29 juin à 18h. Cette messe sera dédié à notre ami Vincent Carvès qui a tant fait pour la restauration de l'église.

Mais avant, il faut mettre la dernière main et tester touche par touche ce bel instrument: Dominique Buridant observe attentivement Bruno de Saint Exupéry qui nous fait un ravissant concert privé pour aprécier la perfection du travail

harmo4

Et bruno s'en est donné à coeur joie enregistré par un petit drone pour bien voir si toutes les touches répondent bien. La sonorité, en particulier des basses, est est d'une belle profondeur.

harmo6

harmo5

Lundi 17 juin 2019: Notre traditionnel vide-grenier aura lieu dimanche prochain, le 23 juin 2019, de 9h à 18h devant l'église de Bézenac. Vous connaissez le principe de ce vide-grenier: Vous et d'autres nous font des dons en nature sous forme de beaux objets que vous n'utilisez pas et qui peuvent faire le bonheur de quelqu'un d'autre et, ce jour là, nous revendons ces objets au profit de la restauration de l'église et du petit patrimoine de la commune.  Ce jour là l'église sera ouverte toute la journée et vous pourrez admirer le travail accompli. Si vous avez des objets à donner, vous pouvez les apporter le jour même ou entrer en contact avec nous par mail pour que nous puissions les récupérer. Que vous ayez ou pas d'objets à donner, venez nombreux et amenez vous amis dans ce lieu magique.

brocante2019 001 001

8 juin 2019: Isabelle et Gauthier se sont dit "OUI" dans l'église restaurée de Bézenac. Quelle joie de voir l'église, que vous avez contribué à restaurer, pleine à déborder d'une joyeuse compagnie pour un superbe mariage.

eglise

eglise

11 mai 2019: L'inauguration officielle le 27 avril a connu un franc succès. Tout d'abord, les sous-prefet de Sarlat a coupé le ruban en présence des autorités et de la foule des invités.

Ensuite, dans l'église, Anne Becheau, notre historienne, a exposé devant une assemblée attentive et répondu à de nombreuses questions. Chacun a pu admirer la qualité du travail réalisépar les artisans.

Puis ce fut le temps des discours rapidement suivi d'une collation

Monsieur le curé a ensuite officié dans une église pleine à craquer....

Mais l'hitoire ne s'arrête pas là: l'association poursuit son travail. Il faut encore réinstaller l'harmonium,  réparer la cloche qui sonne faux, puis s'occuper du petit patrimoine qui réclame aide et assistance....




 

26 février 2019: Notre bel harmonium était en piteux état, la proie d'une colonie de vers. Un amateur passionné, M. Buridant, travaille à le remettre en état. Il doit même refaire des pièces trop abimées:



 

17 décembre 2018: un grand jour, le jour de la remise officielle des travaux par l'architecte, Mme Gaëlle Duchesne à Henri Bouchard, maire de Castels-et-Bézenac en présence de Hervé Carvès, maire -adjoint et président d'honeur de l'Association des Amis de Bézenac et Edith Carvès, présidente de cette association, ainsi que les artisans qui ont réalisé un remarquable taravail avec compétence et enthousiasme. Un examen atentif des plus petits détails: ici Gaëlle Duchesne vérifie que les lumières permettent bien à l'officiant de lire les textes sacrés lorsqu'il est à l'Autel:

Devant la vitrine du trésor, c'est aussi une vérification de la place des spots qui doivent mettre ce trésor en valeur sans distraire exagérement les pesonnes présentes.

L'église est maintenant opérationelle, c'est pourquoi la messe de Noël sera célébrée le samedi 22 décembre à 18heures, reprenant a tradition des messes du dernier samedi du mois.: la crèche est prête...



 

16 novembre 2018: merci à Léna BADIN, correspondante du journal Sud-Ouest, pour son article sur notre église. Elle a parfaitement fait le point des travaux dans le quotidin du 16 novembre. Comme elle le dit, il nous reste à continuer à nous occuper de l'église, mais aussi commencer à penser aux autres éléments intéressants du patrimoine de la commune.

Vendredi 26 octobre: Retenez cette date: Vendredi 2 novembre à 16h00 aura lieu la messe traditionnelle, suivie de la bénédiction des tombes. C'est la première messe depuis la mise en chantier de la restauration de l'église. Venez voir comme elle est belle. Certes il reste encore des détails à terminer comme la vitrine, mais déjà notre église peut être remise en service. La première messe sera à l'intention de tous nos morts mais particulièrement à l'intention de Vincent Carvès qui tant oeuvré pour cette restauration mais n'en aura pas vu la fin. Une inauguration solennelle aura lieu plus tard dans l'hiver.

messe

Jeudi 11 octobre 2018: le mystàre de la porte cachée reste entier - En dégageant le placard situé dans la nef à droite nous avons mis à jour la trace d'une porte romane - oui mais... regardez la hauteur de la porte ! elle est trop basse, ou plutôt on n'en voit pas la partie inférieure. Cela veut peut-être dire qu'elle donnait sur un sol environ un mètre plus bas, le sol d'une église plus ancienne ????? Du coup on préserve le sol du placard tel quel pour préserver la possibilité un jour de fouiller pour retrouver ce niveau -1.

L'artisan met la dernière main aux splendides vitraux. L'´glise sera bientôt prête.

Lundi 17 septembre: Gros succès de notre église ouverte pendant les journées du patrimoine. De nombreux habitants permanents de Bézenac et des environs sont venus voir où en était leur église, mais aussi des touristes et des estivants ont admiré le travail exceptionnel que les Compagnons ont réalisé; A première vue rien ne distingue les décors anciens nettoyés des décors reconstitués dans les endroits qui étaient trop abimés et fragiles. Il reste encore du travail mais les choses avancent si bien que M. le curé pourra dire la messe le 2 novembre prochain avant la cérémonie traditionnelle au cimetière. Mais nous ferons plus tard une inauguration solennelle avec une grand-messe suivie d'un piquenique convivial sous le tilleul devant l'église: lien et partage entre tous ceux qui ont contribué d'une manière ou d'une autre au bon déroulement de cette belle entreprise.

 

Mercredi 5 septembre: Les travaux ont continué pendant l'été. L'électricien a maintenant presque fini. Beaucoup de détails sont encore à terminer mais la vue d'ensemble est superbe. Je ne vais pas vous la montrer aujourd'hui en image pour vous laisser la belle surprise: nous ouvrons l'église à la viste pour les journées du patrimoine les samedi 15 septembre et dimanche 16 septembre 2018 d 10h à midi et de 14h à 18h. Vous pourrez voir les  restes de blasons avant qu'ils ne soient de nouveau cachés derrière la chaire. Ce n'est qu'après les visites que je publierai, pour les malheureux qui n'auraient pas pu venir, les photos de la nef restaurée et éclairée. à bientôt donc...




 

Vendredi 27 juillet: les travaux de renovation de la voute et des murs sont terminés ce qui a permis le d´montage des échafaudages. Dès lors on peut apprécier le résultat: notre église a rajeunie sans se dénaturer. (cliquez sue les images pour les voir en grand) et pas seulement... allez voir plus bas....

Avant Maintenant

mais aussi nous avons pu prendre de meilleures photos de la litre qui était cachée derière la chaire. Quandje dis "nous", comme ma cheville cassée ne me permettait pas d'excentricités, c'est la mobilisation de mon épouse Babette, de la présidente de l'aasociation Edith Carvès et de Alain Frerebeau, elu municipal adjoint au maire, qui a produit les images qui vont être travaillées avant d'être exposées dans la future vitrine.

 

 

 

 

 

 

Lundi 9 juillet 2018: Une tristesse immense nous envahit. Vicent Carvès, notre adjoint au Maire n'est plus, emporté par une soudaine maladie. Jusqu'au début mai, il accompagnait de près les travaux de l'église pour laquelle il s'était dépensé sans compter depuis des années. En septembre dernier, nous l'aidions à mettre en lieu sûr, chez lui, les bancs, statues et multiples objets pour faire le vide dans l'église avant les travaux. Il n'aura pas vu l'église rénovée et sa céremonie funèbre se fera à l'église de Saint Cyprien le jeudi 12 juillet à 15h. Il sera ensuite inhumé dans le caveau famlial du cimetière de Bézenac. Bézenac et aujourd'hui Castels et Bézenac lui doivent beaucoup... Paix à son âme... Son souvenir nous reste, poignant.

 

lundi 25 juin 2018: les travaux de peinture de Jérôme Montens se poursuivent et il aura fini dans une quinzaine. Quelle différence entre avant et après ! comme vous pouvez en juger ci dessous. C'est une renaissance sans que l'on perçoive la différence entre ce qui est d'origine et ce qui est restauré.

Mais, il faut encore de´monter les échafaudages, installer le circuit électrique, remettre en place les meubles (la chaire, le confessionnal, les autels...) qui ont été restautés et sont encore chez le restaurateur. Enfin c'est là que beaucoup de détails, parfois couteux, vont devoir être pris en charge par l'Association:les bancs pour plus de 10000 euros, la cloche pour 11000, la vitrine avec vue sur le départ de l'escalier visigoth dans le mur sud. Aussi, n'hésitez pas à faire preuve de générosité en cliquant à gauche sur "Faire un don": c'est une assurance "esprit serein" pour vos prochaines vacances...

Avant 

Après

La réunion de chantier autour de Mme Duchesne, l'architecte, avec Jérôme à droite et Hervé Carvès à gauche, tous commentant le travail de peinture que vous pouvez apprécier sur la photo de droite.

Mardi 12 juin 2018: Le platrier a fini le gros de son travail. c'est maintenant au peintre de prendre le relais. Le voilà qui a déja commencé à dessiner les lignes droites des fausses pierres. Avec talent et passion il règle l'harmonie entre les décors originaux et les reconstitutions: Devant mon actuelle incapacité à me déplacer avec ma jambe plâtrée c'est à Anne Bécheau que nous devons cette photo.

Lundi 28 mai 2018: Grâce au travail de Jérôme Montens on peut voir clairement ci-dessous une figure héraldique qui était cachée par la chaire. Cette forme d'écu ovale s'appelle en héraldique "écu aux dames" . Il s'git donc probablement d'une partie d'une litre de mariage (décoration commémorative). En diagonale descendante nous voyons une figure "d'argent à la croix de Jérusalem", blason des rois de Jérusalem et  de leurs descendants, en particulier de la maison des Lusignan. La diagonale montante est plus difficile à décoder. Il s'agit d'un écu en coeur (c'est-à-dire au centre d'un autre écu). Il pourrait être décrit comme "d'argent au lion d'azur bordé d'or". Difficile de dire si ce lion est couronné et lampassé (avec une langue).  Les recherches continuent et toutes les contributions sont les bienvenues par mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Si on fait un montage en dupliquant vers la gauche, on distingue dessous l'écu en forme de parchemin d'or caractéristique du XVIème siècle. Il nous manque le second blason, celui du mari. Serait-ce un Beynac dont nous avions les armes sur le mur en face ?:

Pensifs, les deux spécialistes peinture, Jérôme Monters et Frédéric Vasques réfléchissent sur les tons et les couleurs. J'ai bien aimé le concept de "blanc volant" qu'ila pensent appliquer aux lignes pour casser leur aspect neuf.

 

 

Jeudi 17 mai: Les vitraux sont de retour !!! Monsieur Gérard Dreplat en est fier. Mais il revient demain finir la pose et moi, je reviens aussi demain pour avoir le soleil (enfin) derrière les vitraux et vous monrer ainsi le résultat de son travail

Martin, ci-dessous, termine les bases des voutes après de longues discussions sur leur forme à partir des photos prises pendant la dépose de la chaire:

Le peintre en est au dur travail préliminaire de modifier les échafaudages pour commencer la peinture; cela sous le regard attentif de Vincent Carvès, adjoint au maire.:

Samedi 21 avril 2018

L'Assemblée Générale 2018 vient de se dérouler à la salle des Fêtes de Castels et Bézenac à Finsac. Après l'AG, les participants ont profité d'un spectacle de prestidigitation exceptionnel et d'un repas délicieux et extrèmement chaleureux.. Ces quelques photos de l'évènement parlent d'elles-mêmes:

Mardi 3 avril: encore une réunion de chantier passionnante. Faut-il ou non garder cette trace de peinture qu'observent attentivement Gaëlle Duchesne, l'architecte et Vicent Carves, notre maire adjoint? Après l'avoir pris en photo, bien documenté, la décision est prise de le recouvrir par la restauration du décor général. Il en sera de même du blason des Beynac situé au dessus de la liste des morts de 1914/18

La voute est presque finie grâce à la compétence et l'enthousiasme au travail de Martin qui s'active sans compter ses heures et qui est, à juste titre fier de son oeuvre devant ses outils.

Cette oeuvre que tous, autour de Gaëlle, admirent et commentent....

19 mars 2018: la mise en place de ces étranges feuilles d'aluminium couvertes de petits crochets permettra de retenir le plâtre mieux que les anciens lattis de bois et sont bien plus durables.Cet étrange grphisme entoure au fond l'architecte en conversation avec les maîtres artisans.

 

Hervé Carvès, maire-adjoint, photographie le blason des Beynac retrouvé sur un mur sous trois couches de plêtre. Comment le garder ?

 

5 mars 2018: Les travaux continuent d'avancer au rythme prévu. Aujourd'hui, 8 ème réunion de chantier. ci-dessous l'architecte Gaëlle Duchesne montre l'endroit d'où doit descendre la chaine et le fil du luminairecentral que l'on doit pouvoir descendre pour changer les ampoules; l'un des mille et un détails qu'il faut régler au cours des travaux

Devant l'église, le maire, Henri Bouchard, la présidente de l'Association, Edith Carves et l'architecte en chef du patrimoine de la Dordogne, Thierry Baritaud en grande discussion

Dans la sacristie, sous l'oeil de Thierry Baritaud, quel changement !

Bon, quand il faudra remmettre tout en ordre, il y aura aussi tu travail....

Janvier 2018; Les travaux se poursuivent avec leur lot de découvertes: en enlevant la voute,on aperçoit les reste d'un fresque représentant une tenture rouge sur un fond en faux marbre datant probablement du début du XIXème siècle 

 

Ce fut un des aspects abordés lors de la réunion de chantier: comment préserver cette fresque. Autour de Gaëlle, l'architecte, M. Bouchard, maire de Castels et Bézenac et ses adjoints, et les représentant des différents corps de métier.   

L'examen attentif des parties des fresques d'origine qui peuvent être sauvées après élimnation des parties trop abimées ou décollées du mur, qu'il faudra reconstituer.

  

20 février 2018: les travaux se poursuivent. l'architecte, Gaëlle Duchesne, discute avec les responsables d'entreprises de la conservation de la fresque  qu'on aperçoit au fond:

Maintenant que les anciennes structures en bois ont été remplacées par des nouvelles, La fresque est bien visible. 

Monsieur le Maire, Henri Bouchard, est lui aussi très atentif tandis que Mme Duchesne vérifie la tenue des anciens bois sous la fresque

Là où c'est possible, les anciens décors seront conservés et ravivés, là où ils étaient trop dégradés et décolés de la parioe, il seront refait à partir des empreintes faites avant leur enlèvement:

 

 

13 décembre 2017: le travail continue. Alexis Delaunois et Mathieu Michaud, tous deux compagnons des Compagnons Réunis, sont au travail. Ils enlèvent les couches de chaux, de plâtre et de ciment qui recouvrent l'appareil de pierre. Du coup on découvre que les voutes des deux bras du transept sont en deux parties. Le début est en bel appareil de pierre et a été prolongé par un mélange tout venant de petites pierres et morceaux de brique liés par un mauvais mortier. Peut-être lors des agrandissements du XIXème siècle. Jugez vous-même sur les photos. Vous pouvez aussi nous donner votre opinion par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


 

Tout de suite
pour contribuer à la restauration

du patrimoine du village


 

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre des Amis de bezenac

 

Réalisation © Abscisse