Mardi 12 juin 2018: Le platrier a fini le gros de son travail. c'est maintenant au peintre de prendre le relais. Le voilà qui a déja commencé à dessiner les lignes droites des fausses pierres. Avec talent et passion il règle l'harmonie entre les décors originaux et les reconstitutions: Devant mon actuelle incapacité à me déplacer avec ma jambe plâtrée c'est à Anne Bécheau que nous devons cette photo.

Tout de suite
pour contribuer à la restauration

du patrimoine du village


 

Visiteurs

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre des Amis de bezenac

 

Tout de suite
pour contribuer à la restauration

de l'église du village

Réalisation © Abscisse